1/08/2008

Space sounds




J’ai toujours été un peu intrigué par les sons provenant de l’espace. J’avais été fasciné par le signal extraterreste qu’écoute Jodie Foster dans 'Contact' de Robert Zemeckis.

Dernièrement, la visite de l’exposition ‘Stardust’ au MAC-VAL et en particulier une oeuvre de Pascal Broccolichi a réveillé ma curiosité pour ces bizarreries sonores.
'L'Atlas Lambda' est en fait une sonothèque qui regroupe sur support CD audio une collecte d'enregistrements faits dans 2 environnements : celui des ondes radio courtes et celui des ondes électromagnétiques interstellaires.
Rien que ça !

J’ai donc cherché sur la toile ce type de « spacesound ». Je n’ai pas vraiment trouvé ce que je cherchais, c’est-à-dire de longs enregistrements.
En revanche, ma recherche m’a quand même permis d’apprendre quelques trucs intéressants, que j’aimerais vous faire partager :

----- la minute scientifique -----

- Comme chacun sait, aucun son ne se propage dans l’espace par abscence d’air. En revanche, l’espace autour du système solaire est rempli de particules de vent solaire. Ce plasma propage les ondes electromagnétiques, c’est-à-dire les ondes radio.

- Les sources de ces émissions radios sont localisées aux abords des champs magnétiques, comme par exemple au niveau des pôles terrestres. Certains phénomènes, comme par exemple les 'Whistlers', sont des ondes émises lors des phénomènes d’aurores polaires. Ces ondes se déplacent d’un pôle à l’autre au travers des champs magnétiques terrestres !

- Ces émissions radios peuvent être converties en signal audio en ramenant les hautes fréquences en fréquences audibles, ce qui donne des sons proprement hallucinants. De courts extraits de ces phénomènes peuvent être écoutés ici .

----- fin de la minute scientifique -----

'Sun rings', une pièce créée par Terry Riley (un des pionniers de la musique répétitive) en collaboration avec l’université de l’Iowa, intègre certains de ces sons à une composition pour instruments à corde jouée par le Kronos Quartet, avec en toile de fond une vidéo de Willie Williams.

Il n’existe apparemment pas d’enregistrement de cette pièce, je ne peux donc pas vous en faire écouter un extrait.

Mais voici quand même un morceau qui assouvira certainement votre soif de sons venus de l’espace, même si ceux-ci ont bien été composé sur Terre :

2 commentaires:

Hayashi Tetsuo a dit…

whooooaaaaa !!!
Merci professeur.

Samuel a dit…

yep
bon boulot !