2/09/2008

Allons enfants de la patrie ...

En bon français que nous sommes, nous avons tendance à focaliser sur nos succès nationaux : la Nu-Rave, une invention française pardi ; Daft Punk, le meilleur groupe du monde ; la new French Touch, certainement la quintessence de la musique du XXIème siècle ... ça flatte l'orgueil national en ces temps de disette économique (si l'on en croit Eric Woerth)
Du coup, ça faisait un petit moment que je n'avais pas jeté une oreille sur les derniers maxi du label Turbo, le label de Tiga, omnubilé (malgrè moi, je dirais presque ...) par les sorties de nos fleurons cocorico, les Ed Banger, Institubes et autres Kitsuné.
Erreur, le label canadien nous réserve de belles surprises en développant notamment un catalogue loin d'être monomaniaque. Pour moi en tout cas, le titre ci-dessous de Duke Dumont, B-Boy de la banlieue ouest de Londres, fut une découverte agréable. Si tout ne semble pas bon dans le canard (Duke ... ahah), ce titre à la mérite d'être efficace !



Alors si vous croyiez que les arpèges sans fin et criards de synthé vintage étaient réservés à notre maitre Kavinsky et son jeune disciple Danger, et bien détrompez-vous !

1 commentaire:

Samuel a dit…

je précise :
ce n'est pas très original, mais ça fait toujours plaisir ;)