1/19/2009

2009 : Année de l'auto-blindtest obligatoire


Y 'a pas longtemps, je me suis rendu compte que ma bibliothèque Itunes faisait environ 35 Giga, podcasts mis à part, ce qui fait environ 18 jours non-stop de musique, ce qui fait ... beaucoup.
Alors j'ai essayé de me faire un auto-blindtest : 15 secondes de début de morceau et 15 sec en plein milieu de morceau (quelle que soit la longueur). C'est assez facile, on peut le faire partout, pendant une pause de 10 minutes ou pendant toute une soirée, seul ou a plusieurs. On ouvre sa bibliothèque en lecture aléatoire, on penche son écran pour ne pas être tenté de regarder le nom de l'artiste (parce que parfois on a tellement le nom sur le bout de la langue que c'est difficile de résister à l'envie) on passe au morceau suivant avec les flèches du clavier - 15 secondes - puis on clique pour aller au milieu du morceau (faut caller le curseur au milieu de la barre de lecture avant, bande de tricheurs!) 15 seconde à nouveau. Et puis on calcule sa réussite... en dessous de 15% pour moi (en essayant seulement de retrouver le nom des artistes). Capable de deviner le nom d'un artiste sur 6 seulement dans ma propre bibliothèque ; Autant dire que j'étais pas fier. 
Alors en 2009, en plus d'en finir avec ma putain de thèse, je soigne ma boulimie numérique et j'arrête de téléch... d'acheter de la musique tant que j'ai pas amélioré mon ranking à ce petit exercice.

En attendant, voilà une petite sélection de titres pas forcément ni très originaux, ni très underground, ni très à la pointe mais c'est ce que j'écoute en ce moment. Vous retrouverez entre autres :
- le très noisy "Symphony for the apocalypse".
- Le surprenant "Ribbons" de Fourtet à l'image de son très bon EP Ringer dont on a (j'ai?) curieusement peu entendu parler.
- Le très classe "Piano version" que vous aurez l'occasion d'apprécier au Siestes (pas vrai Sam ?).
- Ou encore le très classique "Electric avenue" (que j'ai pas découvert en faisant les vide greniers ou les boutiques vintages mais en regardant "Pineapple express", qui m'a d'ailleur laissé assez perplexe).

  
PS : 8tracks, c'est sympa, ca permet de faire des "cassettes" de 8 morceaux pour ses potes (le concept plaira à Yohan). En revanche, vous aurez les morceaux dans le bon ordre qu'a la première écoute. La lecture est obligatoirement en mode aléatoire par la suite (pourquoi?)




4 commentaires:

Hayashi Tetsuo a dit…

Voici un témoignage qui vient souligner avec véracité notre boulimie de consommation de musique. Musique qui est sans doute la première victime de nos téléchar...achats impulsifs, peut-être par soucis de place, un boitier de cd prend moins de place qu'un film en dvd et ce malgré l'incroyable capacité de nos hard dri...étagères aujourd'hui. C'est triste puisque nous finirons par perdre l'habitude d'écouter un bon disque dans son intégralité de la première seconde à la dernière comme l'a voulu son créateur.
Belle résolution Pierre.

Quand à 8 track, c'est un merveilleux outil qui donne à espérer des batailles de mini-mix sur ce blog !!!

Samuel a dit…

8 tracks ouais cool ... quand ça marche ... ;)

Supadupont a dit…

J'ai pas eu de problème pour l'instant avec 8tracks.

Sinon, vous obtenez combien vous à l'auto-blindtest ?

Samuel a dit…

bah j'ai le lecteur flash qui mouline dans le vide ... et puis rien :(

sinon pour l'autoblindtest pas testé encore, mais au delà de 50% je pense que c'est quasi surhumain.
ceci dit, ne faisons pas les vieux con, vivons avec notre temps, moi ça me va très bien :)

il n'y a pas d'avenir dans la résistance, l'avenir c'est l'innovation ...