5/19/2009

köfta disco

Monsieur Finkelkrautrock est toujours bien inspiré. Alors qu'une vague de producteurs se s'est ruée sur la tendance cosmic disco, il nous permet de faire déjà un bon tri.
Les experts parisiens sont allés chercher (dès 2007, je crois) Baris K, istanbulite fouineur et fin editeur (lignée Todd Terje, pilooski etc...), qui balance coup sur coup un mix pour les références lovefingers et se fait playlister sur beatsinspace.



Les jardins berlinois, dès qu'il fait plus de 15°, m'avaient déjà donné envie d'aller regarder de plus près ce qu'avaient pu produire les hippies turcs dans les années 70. Mais avec Baris K (qui présente sur son myspace une belle date au théatre du chatelet) et ses mixtapes érudites avec des perles anatoliennes incrustées, c'est plié : mes voisins en profiteront jusqu'en juin.

Parce que justement le bon usage des edits c'est aussi d'aller jeter un coup d'oeil sur l'original. Merci Baris, pour ressussiter Barıs Manço, Nazan Soray et autres interprêtes psyché du Bosphore.

Oyun Havasi - Baris K

Nazan Soray - Halhal (Baris K Edit)

1 commentaire:

ben a dit…

Le son de la terrasse!